Edito

Les « Fidei Donum », prêtres sans frontières

Qu’est-ce que cela veut dire ? Ce sont les deux mots latins en tête de l’encyclique du Pape Pie XII du 21 avril 1957 intitulée « Fidei Donum » invitant les évêques à porter « le souci de la mission universelle de l’Eglise », non seulement par la prière et l’entraide, mais aussi en mettant certains de leurs prêtres et fidèles à la disposition de diocèses d’autres continents. Cela veut dire « don de la foi ».

Les prêtres envoyés restent attachés à leur diocèse d’origine et y reviennent après plusieurs années passées en mission. On les appelle « Prêtres Fidei donum.»

Dans notre diocèse, nous bénéficions ainsi de la présence de prêtres « venus d’ailleurs » : Le père Thomas puis le père Arun dans notre paroisse mais aussi des prêtres ivoiriens, burkinabés, togolais  dans d’autres paroisses de notre diocèse.

Cette entraide peut aussi se faire dans le sens inverse ! En ce début d’année pastorale, le père David Journault est parti en mission au Cambodge, pour une durée de 6 ans. Ce départ est un beau signe de la fraternité entre églises. C’est aussi un signe de gratitude : le don de la foi que nous avons reçu, nous ne le gardons pas pour nous-mêmes, mais nous l’offrons avec joie.

Belle mission à chacun, ici ou ailleurs !

Père Franck