Catégories
Actualité

Édito juin 2022

Dans la continuité de Pâques puis du dimanche de la Miséricorde, en ce mois de juin, nous sommes invités à avoir une dévotion particulière pour le Sacré-Cœur de Jésus. De ce Cœur où l’apôtre Jean a reposé la tête au cours du dernier repas de Jésus avec ses disciples, de ce Cœur transpercé par une lance le Vendredi-Saint où Jésus mourait en croix, la vie et l’amour immense de Dieu nous sont donnés. Ce Cœur, à la fois humain et divin, nous manifeste la tendresse infinie, la puissance et la faiblesse de Dieu pour tout le genre humain.

Quelle est notre réponse à cette initiative de Dieu à notre égard ?  Le Sacré-Cœur de Jésus fait-il partie de notre environnement spirituel ? le vocabulaire « Sacré-Cœur de Jésus » nous est-il familier ?

Et si, pendant tout le mois de juin, nous nous habituions ou nous nous réhabituions à prier le Sacré-Cœur de Jésus ? Comment s’y prendre ? Il existe plusieurs manières d’honorer le Sacré-Cœur ; par exemple nous pouvons réciter la litanie du Sacré-Cœur de Jésus ! Nous pouvons égrener le chapelet à la Miséricorde divine avec l’invocation ‘’Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en Toi !’’ Nous pouvons faire à tout moment (à la maison, en voiture, en marchant, au travail et en bien d’autres lieux) des prières jaculatoires, c’est-à-dire des prières qui jaillissent du cœur, à l’adresse du Sacré-Cœur de Jésus. Nous pouvons aussi participer à la messe tous les vendredis du mois de juin avec l’intention d’honorer le Sacré-Cœur de Jésus et de lui offrir nos prières de réparation.

Bon mois de juin en compagnie du Sacré-Cœur de Jésus, en pensant à nos frères et sœurs malades, en priant pour les mourants et pour la paix dans les pays en guerre !

 Fr. Omer