Catégories
Edito

Edito mars 2021

Tout le mois de mars nous est offert pour cheminer vers le sommet de notre vie chrétienne, le renouvellement des promesses de notre baptême, à la Veillée Pascale.

Hors, ce mois est traditionnellement dédié à St Joseph, celui dont le Pape François nous dit : « qu’il aimait Jésus avec un cœur de père ». Gardons quelques traits du gardien du Rédempteur, qui nous accompagne vers le Triduum Pascal.

Avec Joseph
Père dans l’obéissance : la demande centrale de la prière du Notre Père est bien : «Père, que ta Volonté soit faite. » Dans chaque circonstance de sa vie, Joseph a su prononcer son « fiat », tout comme Marie à l’Annonciation, et comme Jésus à Gethsémani. Notre démarche du Carême ne serait-elle pas ce souci de rechercher d’abord ce qui plaît à Dieu, avant de chercher notre confort ?
Père au courage créatif : Ce sont parfois les difficultés qui tirent de nous des ressources que nous ne pensons même pas avoir. Qui plus que Joseph aurait pu trouver des raisons d’avoir peur de l’avenir ? Avec lui, faisons confiance jusqu’au bout.

Avec le pape François redisons : « Il ne reste qu’à implorer de saint Joseph la grâce des grâces : notre conversion. Aussi nous lui adressons notre prière : Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie. À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ; avec toi le Christ est devenu homme. O bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous, et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage, et défends-nous de tout mal. Amen Frère Marie François votre curé