Catégories
Actualité

Edito mai 2021

Cher(e)s paroissiens,
paroissiennes,

Le 23 mai, jour de la Pentecôte 2021 approche à grand pas. Comme vous le savez, nous vivrons un évènement important au sein de notre diocèse avec la promulgation des décrets et des orientations suite au synode diocésain. Lorsque nous faisons un retour sur le sens biblique de la fête de la Pentecôte, nous nous rendons compte que notre démanche diocésaine s’inscrit dans la droite ligne du sens biblique de la Pentecôte. A l’origine, c’est-à-dire dans l’Ancienne Alliance, la Pentecôte était une fête agricole, où le peuple d’Israël rendait grâce à Dieu pour les fruits de la terre puis avec le temps, cette fête a fini par devenir la fête du Don de la Loi de Dieu au peuple d’Israël. De ce fait, le peuple d’Israël recevait les décrets et les orientations pour conduire sa vie comme étant un peuple choisi par Dieu, un peuple qui a la faveur de Son Dieu. Avec la Nouvelle Alliance, nous voyons surgir une nouvelle signification tout autant intéressante du sens de la fête de la Pentecôte. Elle devient la fête du Don de l’Esprit Saint et la fête de la naissance de l’Église. La fête de la Pentecôte vécue dans la Nouvelle Alliance est aussi le Don d’une Nouvelle Loi inscrite non pas sur des tablettes de pierres mais inscrite directement dans le cœur du chrétien. En vivant la Pentecôte 2021 dans la dynamique de l’attente des orientations et des décrets, quelque part n’est-ce pas aussi pour nous l’occasion de vivre l’attente du renouvellement du Don du Saint Esprit en nous ?
Que le Seigneur ressuscité, par l’intercession de Notre Dame de Pontmain, nous aide à mieux comprendre la volonté du Père à travers cette démarche synodale.
Fr. Omer, coopérateur à mi-temps