Catégories
Actualité

Édito novembre 2021

Tous appelés à être saints !

Le 1er novembre, jour de la Toussaint, les Catholiques fêtent tous les saints connus ou inconnus. Quand on pense Toussaint, on pense cimetière, chrysanthèmes, commémoration des défunts… alors que c’est une fête ! Fête de tous les saints, connus et inconnus, fête de tous ceux qui ont accepté de suivre le Christ, fête où nous sommes à notre tour appelés à devenir des saints.

La fête de la Toussaint témoigne de l’espérance chrétienne devant la mort. Elle atteste qu’à la fin de notre existence sur terre la vie n’est pas détruite, mais qu’elle est transformée et s’achève dans une vie de communion totale avec Dieu.

Le souvenir, l’évocation des saints apportent à chacun une lumière pour la vie actuelle, une manière d’assumer le présent, une façon de nourrir l’espérance en vivant en fidélité à l’évangile.

La vie est un grand stage d’amour comme le pape François le rappelle si souvent : « Dieu nous aime, chacun, de manière inconditionnelle » ! Et être disciple du Christ c’est goûter tout au long de sa vie cette présence d’un Dieu qui toujours relève, toujours met debout.

N’est t-il pas urgent de se plonger dans cette certitude de la présence de Dieu qui relève toutes ces personnes en souffrance, évoquées depuis un mois. Si nous ne sommes pas responsables des violences commises par des membres de l’Église, nous portons en revanche la responsabilité d’accompagner ceux et celles d’entre nous dont la dignité a été profanée et qui portent en eux une souffrance sans fond. Nous sommes responsables de nous tenir à leurs côtés pour leur offrir l’écoute et la compassion auxquelles elles ont droit.

N’est-ce pas une manière privilégiée de vivre et d’exprimer la « communion des saints » ?

Frère Marie François