Catégories
Edito

Edito mars 2021

Tout le mois de mars nous est offert pour cheminer vers le sommet de notre vie chrétienne, le renouvellement des promesses de notre baptême, à la Veillée Pascale.

Hors, ce mois est traditionnellement dédié à St Joseph, celui dont le Pape François nous dit : « qu’il aimait Jésus avec un cœur de père ». Gardons quelques traits du gardien du Rédempteur, qui nous accompagne vers le Triduum Pascal.

Avec Joseph
Père dans l’obéissance : la demande centrale de la prière du Notre Père est bien : «Père, que ta Volonté soit faite. » Dans chaque circonstance de sa vie, Joseph a su prononcer son « fiat », tout comme Marie à l’Annonciation, et comme Jésus à Gethsémani. Notre démarche du Carême ne serait-elle pas ce souci de rechercher d’abord ce qui plaît à Dieu, avant de chercher notre confort ?
Père au courage créatif : Ce sont parfois les difficultés qui tirent de nous des ressources que nous ne pensons même pas avoir. Qui plus que Joseph aurait pu trouver des raisons d’avoir peur de l’avenir ? Avec lui, faisons confiance jusqu’au bout.

Avec le pape François redisons : « Il ne reste qu’à implorer de saint Joseph la grâce des grâces : notre conversion. Aussi nous lui adressons notre prière : Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie. À toi Dieu a confié son Fils ;
en toi Marie a remis sa confiance ; avec toi le Christ est devenu homme. O bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous, et conduis-nous sur le chemin de la vie.
Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage, et défends-nous de tout mal. Amen Frère Marie François votre curé

Catégories
Actualité

Semaine Sainte

Suite aux annonces gouvernementales en rapport avec la modification de l’horaire du couvre-feu, nous avons revu les horaires de certains offices de la Semaine Sainte

Messe des Rameaux

Samedi 27 mars 2021  à 16h30 en l’église de Bonchamp
Dimanche 28 mars 2021 à 10h30 en l’église de Louverné

Messe Chrismale

Lundi 29 mars 2021 à 10h30 en la cathédrale de Laval uniquement sur invitation places limitées.
La célébration sera retransmise en direct et en différé à 18h00 sur Fidélité-Mayenne.
La vidéo de la messe sera également disponible sur la chaîne YouTube du diocèse partir de 18h00.

Mardi Saint 30 mars 2021

Messe à 10h en l’église de la Chapelle Anthenaise
Sacrement du pardon de 10h30 à 12h en l’église de la Chapelle Anthenaise

Mercredi Saint 31 mars 2021

Adoration à 9h30 en l’église de Louverné, suivie du chapelet à 10h.
Pas de messe à 10h00 en l’église de Louverné
Sacrement du Pardon de 9h30 à 12h en l’église de Louverné
Messe anticipée du Jeudi Saint avec les enfants et les familles à 17h00 en l’église de Louverné

La Cène du Seigneur

Jeudi 1er avril 2021
Temps d’enseignement de 15h30 à 16h30 en l’église d’Argentré
Messe à 17h00 en l’église d’Argentré

La Passion du Seigneur

Vendredi 2 avril 2021
Chemin de croix à 15h00 en l’église de Bonchamp
Temps d’enseignement de 16h00 à 17h00 en l’église de Bonchamp
Office de la Passion à 17h30 en l’église de Bonchamp

Vigile Pascale

Samedi 3 avril 2021
Sacrement du Pardon de 10h à 12h en l’église de Louverné
Temps d’enseignement de 10h à 11h en l’église de Louverné
Messe à 16h00 en l’église de Louverné

La Résurrection du Seigneur

Messe à 10h30 en l’église d’Argentré

A noter

A partir du samedi 10 avril 2021, la messe du samedi soir sera célébrée à 17h30 en l’église de Bonchamp.

Catégories
Actualité

Nouveau dépliant semaine Sainte

Catégories
Actualité

Admission au diaconat permanent

de Jean-Marc RIMBAULT

Samedi 13 février à 15h30

Église de Louverné à 15h30

La messe sera présidée par Mgr SCHERRER

Catégories
Edito

Edito février

Nous voici bientôt à l’entrée de cette période que nous appelons le Carême, c’est-à-dire 40 jours pour nous préparer au grand événement de la Résurrection du Christ-Jésus. Invitation à vivre cette parole du pape François : « Nous ne devons pas renoncer à la Parole de Dieu ! C’est la lettre d’amour écrite pour nous par Celui qui nous connaît comme personne d’autre : en la lisant, nous entendons à nouveau sa voix, nous contemplons son visage, nous recevons son Esprit. » Pour vivre concrètement ce temps de grâce, je vous livre ces 10 balises à allumer sur le chemin de la pacification du cœur que nous laisse notre évêque Thierry Scherrer dans sa lettre d’indiction pour l’année jubilaire des 150 ans de l’apparition de Notre-Dame à Pontmain :
A la vue de nos déficiences et de nos pauvretés, ne jamais désespérer de nous-mêmes. Ne pas nous laisser gagner par le pessimisme ou la morosité. Laissez Dieu poser sur nous un regard d’amour et reconnaître humblement la valeur infinie de notre personne et de notre existence, rachetées dans le mystère de la croix du Christ : « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime » (Is 43,4). C’est la parole-phare qui éclaire notre synode jusqu’à la Pentecôte.
Cessez de vivre comme d’éternels insatisfaits qui passeraient leur temps à se plaindre. Cultiver l’action de grâce en considérant ce que nous avons reçu plus que ce qui nous manque.
Ne pas rêver d’une perfection illusoire mais accepter les autres tels qu’ils sont, à commencer par nos plus proches : notre conjoint, nos parents, nos frères et sœurs, nos voisins, notre famille.
Ne pas entretenir l’amertume et la rancœur qui sont des poisons redoutables mais dire du bien des autres et le dire avec amour. C’est le sens de la bénédiction (bene-dicere).
Dans un monde où prévaut l’esprit de rivalité et de compétition, ne jamais nous comparer aux autres, ne pas chercher à être le plus beau ou le plus fort. Savoir reconnaître les talents des autres et nous réjouir de les voir accomplir le bien que nous ne faisons pas.
Ne pas nous replier sur nos intérêts égoïstes mais apprendre au contraire à vivre l’attention aux autres par le service et le partage. Ne jamais oublier que le pauvre est le sacrement du Christ. Ne pas nous contenter de donner seulement de l’argent mais lui offrir son regard, son sourire, sa parole.
En cas d’incompréhension ou de différend, oser ouvrir le dialogue avec la personne en cause. Que de ruptures surviennent parce qu’on n’a pas eu le courage de s’expliquer ! Résoudre les conflits par le dialogue, non pas par la force. Se risquer à faire le premier pas dans une demande de pardon : « Que le soleil ne se couche pas sur votre colère », nous dit saint Paul (Ep 4,26).
Cultiver la sobriété heureuse en accueillant les joies simples et les petits bonheurs du quotidien, tout en usant avec modération des plaisirs de ce monde.
Retrouver le chemin de l’essentiel en fuyant la dispersion et en refusant de vivre à la surface de nous-mêmes. Savoir trier dans notre emploi du temps ce qui est nécessaire et ce qui ne l’est pas. Réapprendre à vivre la grâce de l’instant présent.
Et, par-dessus tout, mettre de l’amour dans tout ce que nous faisons. « Au soir de notre vie, écrit Saint Jean de la Croix, nous serons jugés sur l’amour. »
À chacun, l’audace d’emprunter tel ou tel chemin particulier, pour que ce parcours vers Pâques soit source de nouveauté et de paix.

Frère Marie-François, Votre curé

Catégories
Actualité

150 ème anniversaire de l’apparition de Pontmain

Célébration de
l’ouverture du Jubilé en paroisse

Le dimanche 17 Janvier
à 16 heures à Argentré